Qui sommes nous ?

Les Opérations

Nous aider

Informations

Tenez-vous informé !

ACTU
Forêt des monts kouffé

Qu'est-ce-que c'est ? 

Situé au Bénin, la forêt des Monts Kouffé figure parmi les dernières forêts primaires sur notre Terre. Immense, elle s'étend sur quelque 186 300 hectares et abrite une riche biodiversité. Bien qu'elle soit protégée officiellement, cette forêt subit tout de même une lourde déforestation permanente, alimentée par le trafic de bois. De même ses habitants sont régulièrement victimes du braconnage. Des activités auxquelles MakiGo a décidé de tenter de mettre un terme en collaboration avec 4 associations béninoises.

Où en est-on ?

AOÛT 2019 :

Ce mois-ci, les rangers MakiGo ont récupéré un bébé patas qui était détenu illégalement près de la forêt de Kikélé (Bénin/Afrique). 
Nos rangers travaillent en collaboration avec le refuge ATO . 🐒🌱🤝

 

Pour avoir plus d'infos, n'hésitez pas à visiter leur page. Le refuge à besoin de notre aide ! 

=> Voir le retour en images sur Facebook 

JUILLET 2019 :

Des nouvelles de notre mission au Bénin ! Et des nouvelles qui font plaisir ! 🇧🇯👍🔊

Nous avons mis en place l’année dernière au mois de Juin une mission de protection, surveillance anti-braconnage et anti-déforestation dans la Forêt Sacrée de Kikélé (Afrique de l’Ouest). Nos principes sont notre ligne de conduite, on travaille au local et avec les locaux !

Nous avons l’honneur et la fierté d’avoir au sein de l’association 5 Béninois partants pour défendre le vivant avec nous ! Draman, Yaya, Issifou, Laissi et Ghani composent la première unité de Rangers Communautaires de MakiGo.

En plus de cela, certains d’entre eux sont d'anciens braconniers. Nous avons donc des alliés de taille ! (Connaissances du terrain, des mœurs, des techniques de braconnage, etc..)

C’est aussi avec beaucoup d’honneur et de joie que nous vous annonçons un soutien par le groupe Dub inc une super Don Action de 500€ au début de notre mission. Grâce à leur soutien, nous avons pu acheter un très bon équipement pour les Rangers ! Des chaussures de brousse, pantalons, sacoches, (pour un total de 270€), ont été apportés à nos cinq rangers. 

Un équipement de terrain adapté qui nous permet d’avoir un impact plus important, qui offre une qualité de travail et une sécurité aux Rangers ! Leur joie était immense en recevant le matériel, ils ont pu constater que nous faisons ce que nous disons.

Au-delà des Rangers rémunérés par MakiGo, ce sont maintenant des amis à qui nous avons fait écouter les musiques de Dub inc pour leur montrer d’où vient le soutien. Un moment intense ! Tous ont apprécié la musique et étaient d’autant plus heureux et fiers de défendre le vivant via le soutien d’un groupe de musique comme Dub inc. 🎶


Pour un retour concret, ce sont déjà près de 5 animaux qui ont pu être sauvés et saisis, une personne arrêtée pour acte de déforestation. De plus la sensibilisation dans le village de Kikélé via leur présence est impressionnante ! Un énorme merci à vous 5 les gars, Draman, Yaya, Ghani, Issifou et Laissi pour la détermination et la motivation exemplaire dont vous faites preuve !

De la part de toute l'équipe MakiGo, un grand merci à vous Dub Inc pour l'accompagnement envers la Protection du Vivant ! Un remerciement spécial au refuge animalier ATO pour le travail incroyable que vous faites, de nous accueillir et également de participer aux formations avec l'équipe. 🐒

Et pour le suivi sur place tout au long de l'année ! :) L’union fait la force ! Et grâce à cette union nous pouvons ensemble agir concrètement pour sauver le Vivant !

=> Voir le retour en images sur Facebook

AVRIL 2019 :

Petite graine deviendra grand arbre : Vous vous souvenez ? Il y a un peu moins d’un an nous avions réalisé un reboisement / renforcement de forêt au Bénin !

Dans la forêt de Kikele, nous avions implanté 1000 plants sur 6 hectares !
Ce projet est réalisé en partenariat avec plusieurs associations (Benin Rangers Association, Young Pionner for Development, ATO, Conservation Assocaition in Benin for Fauna and Flora, Green Planet Benin). 

L’union fait la force.🤝

Les espèces ciblées ont été choisies car elles correspondent aux besoins alimentaires et comportementaux des Colobes Magistrats (colobus vellerosus) présent dans la forêt de Kikele.

Nous sommes retournés sur le terrain à deux reprises pour voir l’évolution des plants, une partie est morte. Malheureusement il y a souvent des pertes.. Mais la majorité ont pris !
Ce sont maintenant nos rangers communautaire qui sont en charge du suivi des plants, ils sont entre de bonnes mains 🙌🌳
C’est grâce à vos dons que tout ceci peut se produire ! 
Pour cela, toute la Team MakiGo et la Nature vous remercient sincèrement ! 🙏

=> Voir le retour en images sur Facebook

MARS 2019 :


Rappelez-vous, il y a un peu moins d’un an nous formions 5 Rangers communautaires avec le Centre ATO pour patrouiller dans la forêt de Kikele au Bénin ainsi que dans le village. 🔎🌳

 

Leurs missions ? 

- Stopper le braconnage,
- Stopper la coupe de bois illégale,
- Stopper le pâturage illégal,
- Aider à sauver plus de vies animales, comme de vies végétales.

 

Voici nos #MakiGoRangers en action !


Cela n'a pas été facile pour eux. Après une semaine de tentatives, ils ont finalement réussi à sauver une jeune femelle Tantale (Foumi). Qu'ils ont immédiatement confiée au centre ATO afin qu'elle puisse évoluer et grandir entre de bonnes mains. 
 

Un énorme merci à nos rangers pour le travail qu’ils font sur place et leur motivation sans faille pour préserver la nature. Egalement un grand merci à ATO pour tous les soins apportés au primates au Bénin, la sensibilisation des populations locales et pour toutes les vies qu’ils ont déjà sauvées et qu’ils sauveront encore ! L’union fait la force en voici un exemple concret !

=> Voir le retour en images sur Facebook

Gani un des rangers  de la mission Kikélé, est venu début mars au centre ATO. Il vient tous les 1er et 15 du mois, pour expliquer le suivi des espèces dans la Forêt de Kikélé.

Aujourd'hui, bonne nouvelle les rangers ont aperçu 6 bébés colobes de Geoffroy (Colobus vellerosus) 🐵
Ici, les Colobes sont sacrés et respectés par les Béninois.
 

=> Voir le retour en images sur notre page Facebook 

AOÛT 2018 :

Au Bénin, Nathanaël Branco le Cofondateur de MakiGo avec des membres d'ATO, de BRAs, de GPB, YPD et CABFF ainsi que 50 personnes des communautés locales que nous avons pu rémunérer, ont fini la première étape du reboisement de la forêt de Kikélé.

Nous étions partis avec 1000 plants, nous sommes heureux de savoir qu’aujourd’hui ces plants sont en terre et débutent leur jeune pousse ! Le fait d’avoir réussi à rémunérer toutes ces personnes nous permet d’apporter un réel dynamisme dans l’économie verte

Le combat ne s'arrêtant pas là, nous avons encore besoin de vous et de votre soutien.Notre objectif est de pouvoir planter encore 1500 plants sur la forêt de Kikélé (ce qui représente un financement de 450 euros), ainsi que 15 000 à 30 000 plants sur le domaine des Monts Kouffé ! 


Pour cela, un très grand investissement est à prévoir, puisqu'il faudrait un budget minimum de 5 000 euros pour pouvoir atteindre notre objectif de reboisement.

Le prochain reboisement se fera en juin 2019, en attendant les principaux challenges sont : 
- un suivi des plants par les rangers et les locaux
- l'entretien des plants
- éviter que le feu ne s'empare de la forêt

=> Voir le retour en images sur notre page Facebook 

JUILLET 2018 :

MakiGo Rangers ! En plus du reboisement, nous avons sur ce mois de juillet réalisé une formation de rangers communautaires en collaboration avec le centre de réhabilitation pour primates au Bénin ATO. 
Nous avons formé 5 personnes du village de Kikélé. La formation à eu lieu d’une part à ATO et d’autre part sur le terrain, dans la forêt sacrée de Kikélé. Merci à ATO pour l’accueil !

Cette équipe est en lien avec les autorités forestières de la zone. Son rôle ? Faire respecter les lois concernant la Faune et la Flore dans la forêt sacrée de Kikélé. 

Cette petite forêt de 13 hectares abrite des Colobes Magistrats (Colobus Vellerosus) ainsi que des Monas (Cercopithecus Mona). Ces deux espèces de primates sont classées en danger sur la liste rouge IUCN du Bénin. Et il y a longtemps qu’un recensement n’a pas été fait.

Par ailleurs, la forêt est victime de pâturage illégal et de coupe de bois vert, la présence de ces 5 personnes sélectionnées soigneusement, dissuadera et empêchera la destruction de ce petit havre de paix grâce à des patrouilles régulières.

L’indignation et la protestation ne suffit pas à protéger, l’action directe elle, permet d’avoir un réel impact !

=> Voir le retour en images sur notre page Facebook 

JUIN 2018 :

MakiGo est arrivé fin mai au Bénin pour la mission Monts Kouffé. Les rendez-vous se sont enchaînés afin de réunir tout les acteurs (associatifs, communautaires et autorités) et les choses sérieuses ont enfin pu commencer : le premier reboisement a débuté dès le 1er juin. Cette mission officialise l’ouverture de la branche «Sauvetage Végétal » de MakiGo.
Nous avons tout au long du mois mis en terre des plants pour renforcer et reboiser les zones dévastées. Les communautés locales ont été impliquées dans le reboisement à deux reprises, au total c'est une trentaine de riverains qui nous ont accompagnés pour cette mission qui se poursuit encore à l'heure actuelle. 

Notre premier objectif est d'implanter 1000 plants sur une superficie de 6 hectares et il est presque atteint ! Avec plus de 20 jours passés en forêt, MakiGo a réussi à mettre aux alentours de 800 plants en terre. L’opération vise à offrir une sécurité alimentaire plus importante à la faune qu'elle abrite et à son emblème, le Colobe Magistrat (Colobus Vellerosus). Cette espèce est classée vulnérable sur la liste rouge de l’IUCN.

=> Retour en images sur le reboisement en cours sur notre page Facebook 

Les Monts Kouffé ont besoin de vous, aidez-nous !

Le reboisement ne fait que commencer dans la forêt de Kikélé et le domaine des Monts Kouffé.
Nous avons encore besoin notamment de financer les plants qui seront mis en terre, de renforcer la protection des Monts Kouffé par l'achat de caméras "trappe" et ultérieurement de créer une vraie patrouille d'éco-gardes.

 

Si partir sur le terrain et prendre part physiquement à nos missions vous fait envie, contactez-nous !