Qui sommes nous ?

Les Opérations

Nous aider

Informations

Tenez-vous informé !

ACTU
REFUGE yakusinchi

Qu'est ce que Yakusinchi ?
 

Situé au centre-ouest de l’Equateur, dans la région de Manabi, ce refuge est l’un des seuls de la région à pouvoir accueillir des animaux saisis, blessés et/ou captifs. Il a pour rôle de réhabiliter les animaux afin de pouvoir les réintroduire en forêt primaire. Grâce au travail et au dévouement de sa fondatrice, Jane Sloan, plusieurs individus victimes du trafic illégal ont déjà pu être réadaptés et réintroduits. 

Où en est-on ?

JUIN 2019 :

Il y a quelque temps nous vous donnions des nouvelles du refuge en Équateur : Yakusinchi Reserva Ecologica. 🏞

Tous les jours le refuge accueille de nouveaux pensionnaires et en relâche un certain nombre. La réserve dans laquelle se trouve Jane Sloan abrite une multitude d'espèces. Si ces différents relâchés sont possibles, c'est grâce à l'investissement remarquable des travailleurs et volontaires du refuge. 💪

Néanmoins, la vie sur place n'est pas toujours aussi rose et la réalité est donc tout autre. Malgré un joli taux de relâcher, une partie de ces animaux ne peuvent pas retrouver la liberté et succombe de leurs blessures. Ces pertes sont dues à leur état mais également à cause d'un manque de moyens financiers pour les soigner. 

En effet, faire vivre un refuge animalier demande énormément de fonds et vous le savez maintenant, c'est ensemble que nous pouvons réussir. En étant plusieurs à donner régulièrement entre 1 et 10 € chaque mois (par exemple) nous pourrions réussir à apporter une sécurité financière à Yakusinchi et ainsi éviter la mort de nombreux animaux. 🙏 

Nous avons besoin de votre soutien à tous, ce centre de réhabilitation pour animaux a besoin de nous. Aidez-nous à les soutenir dans leur combat et devenez acteur de la conservation et donc de la protection de la biodiversité.🌳🐅

Voici la cagnotte Hello Asso que nous avons créée il y a quelque temps, l'objectif était de 3 000 €. Nous les aurons bientôt grâce à vous ! Pour participer c'est par ici : https://www.helloasso.com/associations/makigo/collectes/des-animaux-pour-preserver-la-biodiversite 

Ci-dessous la vidéo d'un petit singe hurleur orphelin récemment recueilli par le sanctuaire 

MARS 2019 :

Le centre de sauvegarde pour la faune sauvage Yakusinchi continue d'effectuer un travail remarquable tous les jours ! Beaucoup d'animaux sont reçus au centre, et nombreux d'entre eux sont relâchés par la suite, grâce à un bel investissement. Ils ont notamment, début mars, récupéré une jeune loutre néo-tropicale de 4-5 mois dénommée Challwa. son état de santé actuel et son comportement sauvage laisse, pour le moment, de beaux espoirs pour un futur relâcher.

=> Voir le retour en images sur Facebook 
 

Le centre à besoin de notre soutien à tous. Faire vivre un refuge animalier demande des fonds et vous le savez maintenant, c'est ensemble que nous pouvons réussir !  C'est le principe même du Don_ActionMakiGo, un don spontané ou mensuel de 1€ ou plus. (https://tinyurl.com/y5kpkw74)

Aidez nous à soutenir Yakusinchi dans leurs combats et devenez acteur pour la conservation . 👊🐆

DÉCEMBRE 2018 :

MakiGo était, à travers son co-fondateur, à Yakusinchi pour faire le point sur la situation du centre, discuter et organiser le futur. 
Mais on ne s’est pas contenté de parler ! Nous avons aussi fait plein de vidéos qui montrent en direct ce à quoi votre argent a servi suite à notre appel aux dons l'été dernier !

Ces petites vidéos sont en préparation, MakiGo les sortira d’ici peu de temps sur la page facebook ;)

Du coup, notre co-fondateur a profité d’être sur place pour faire le plus de travaux possible ! 
Au programme : 👷‍♂️👍
- Rehausse de deux cages de réhabilitation pour ocelot qui abritaient avant des bébés et qu’il a fallu adapter pour Sacha, individu plus âgé qui a besoin de plus de hauteur.
- Installation d’une barrière visuelle sur les deux côtés les plus exposés de la cage de réhabilitation. Les ocelots sont nocturnes et peuvent vite être stressés.
- Coupe d’herbe à la machette pour entretenir les chemins qui donnent accès aux enclos
- Construction et installation d’un nouveau toit sur une partie des cages de réhabilitation des capucins.

 

=> Voir le retour en images des travaux réalisés sur la page Facebook

OCTOBRE 2018 :

En Equateur, le combat de Jane Sloan, responsable du sanctuaire Yakusinchi, continue ! Elle se bat tous les jours pour sauvegarder la faune amazonienne, victime de la déforestation et du braconnage, en récupérant, soignant et relâchant de nombreuses espèces !

 

MakiGo la soutient en apportant de l'aide physique au sein du centre de réhabilitation mais également financièrement en faisant des dons. Récemment, un don de 2000 euros a été versé et nous tenions à réaliser un retour en images sur les travaux qui ont pu ainsi être réalisés ! Certains enclos ont pu bénéficier de quelques améliorations et les nurseries des bébés capucins et bébés hurleurs se sont vues ajouter une nouvelle extension grâce aux dons. 

 

C'est une nouvelle fois grâce à vous que cela a été possible, un grand MERCI à tous ceux qui ont généreusement participé :) 

AVANT

APRÈS

SEPTEMBRE 2018 :

Notre mission de soutien à Yakusinchi continue encore et toujours et le mois de Septembre a été chargé ! En effet, en plus des 31 pensionnaires déjà présents au centre (singes capucins, atèles, ocelots, paresseux, perroquets), trois nouveaux rescapés ont eu la chance dans leur malheur d'arriver jusqu'au centre de soins : deux singes araignées (atèles), dont un bébé et un juvénile, et un bébé paresseux à deux doigts. En espérant qu'ils soient vite remis sur pieds !

11 pensionnaires ont également retrouvé leur liberté le mois dernier !! 🐾🐾🐾🐾🐾🐾
3 capucins (photo ci-dessous), 4 perroquets ainsi que 4 opossums sont à nouveaux dans leur milieu naturel ! Nous leur souhaitons un bon retour à la vie sauvage :) 

Des travaux ont également avancé et le complexe des félins a été remis en état (nouveaux abris, agrandissement, etc.) ! Le complexe des primates a également vu quelques améliorations (nouvelles branches, refuges, mangeoires, etc.). 🛠🏘🌄

Enfin, le centre a été sujet à une inspection du ministère de l'environnement et une équipe de télévision locale est venue filmer et interviewer la responsable, Jane Sloan, afin de présenter au pays la situation en matière de traitement et de sauvetage d'espèces sauvages ! 

=> Voir le retour en images sur Facebook 

JUIN 2018 :

Notre mission de soutien à Yakusinchi continue encore et toujours !  Nous avons réussi à récolter 2000€ grâce à vous tous. C'est un pas énorme que nous faisons, merci à tous les donateurs ! Le retour en images du don sera réalisé à chaque personne ayant donné. Yakusinchi qui accueille régulièrement de nouveaux pensionnaires, a néanmoins besoin de
10 000€ au total pour pouvoir fonctionner une année entière. 

Grâce à vous chers Don'Acteurs, cet iguane vert a pu être relâché et deux ocelots sont sur la même voix. Un paresseux a également pu retrouver sa liberté

MAI 2018 : 
Notre mission de soutien à Yakusinchi continue ! Le centre de soins a accueilli au mois de mai pas moins de 55 animaux de différentes espèces dont ce petit bébé Singe hurleur (Alouatta Caraya) ci contre.

 

Ce chiffre prouve que le trafic d'animaux (4ème trafic mondial sur le marché noir) est encore très en vogue en Amérique du Sud. Mais il y a aussi des bonnes nouvelles puisque 36 de ces animaux ont déjà été libérés comme l'opossum laineux de la vidéo ci-dessous !

 

Nous avons réussi à récolter 1896€ grâce au don citoyen. Merci à tous les donateurs ! Il ne manque que 104€ pour atteindre les 2000€. On a besoin de vous tous !

Si vous souhaitez participer au sauvetage de la Faune Amazonienne et contribuer à la sauvegarde de la Forêt de La mana, rendez-vous sur la page dédiée 

Yakusinchi a besoin de vous, aidez-nous !

Sur place il y a des besoins physiques (personnel à temps plein). (Jardiniers, soigneurs animaliers, bricoleurs...)

Il y a également des besoins matériels (outils de bricolage, (cf : voir liste matériel)

Mais aussi des besoins financiers pour nourrir et soigner les animaux, continuer les travaux (acheter les matériaux et payer la main d’œuvre)

Pour en savoir plus sur le projet : www.yakusinchi.com/