• Equipe MakiGo

Une triple dose de bonnes nouvelles

Les bonnes nouvelles se font rares de nos jours alors on est heureux de vous les partager !


- La chasse à la tourterelle des bois annulée


Le Conseil d'Etat a pris la décision d'annuler la chasse à la tourterelle des bois pour la saison de chasse 2020/2021. Il s'est ainsi opposé à la décision du Ministère de la Transition écologique qui avait autorisé l'abattage de 17.460 tourterelles fin août.

Une décision surprenante de la part de ce ministère si mal nommé... Rappelons que les effectifs de cette espèce a chuté de 80% en quelques dizaines d'années en Europe et la France est le pays où elle reste le plus menacée à cause de la chasse.


Source : le Monde

Photo : Père Igor/CC BY-SA 3.0


- Les tigres en augmentation

Deuxième bonne nouvelle : la population de tigres a augmenté dans différents pays d'Asie. Bien que les félins restent dangereusement menacés, leur nombre semble évoluer positivement d'année en année grâce aux efforts de conservation d'ONG et l'implication directe de pays tel le Népal.


D'après un recensement mené par le WWF en 2016, 3890 tigres étaient dénombrés à l'état sauvage. Il est difficile de trouver un chiffre précis des effectifs pour 2020. Il pourrait dépasser les 4000 mais le chiffre est à manier avec précaution... L'ambition affichée par les ONG est de doubler le nombre de tigres en 2022 .

Espérons que cet objectif sera atteint et largement dépassé ! Rappelons qu'il y a aujourd'hui plus de tigres en captivité que dans la nature.


Source : WWF

Photo : Pixabay


- Des marques renoncent à la fourrure


Enfin, le commerce de la fourrure reste toujours actuel malheureusement. Les élevages (le plus souvent insalubres), le braconnage et la chasse « officielle » fournissent cette mode obsolète et ridicule. Sans oublier que cette exploitation menace toujours de disparition de nombreuses espèces !

Heureusement, plusieurs marques célèbres ont décidé de renoncer à l'utilisation de la fourrure dans leurs collections en 2020. Los Angeles montre l'exemple cette année en devenant la plus importante ville à interdire le commerce et la fabrication de fourrures. La Norvège s'est elle engagée à y mettre fin d'ici 2025 . Et en France, 90% de nos concitoyens sont opposés à ce commerce ! A quand l'interdiction définitive?

Source : 30 millions d'amis


Rédacteur : Benjamin Ménard

Tenez-vous informé !